Nom de domaine

Le nom de domaine est très important. C’est équivalent au nom qu’on donnerait à l’enseigne d’un magasin. Il doit évoquer quelque chose chez le client et doit de plus vous plaire. Idéalement, ce nom doit être relativement court, et évidemment, il doit être disponible.

 

Étape 1: Remuez vos méninges

Il existe 5 catégories principales de noms de domaine:

  1. Le nom de votre entreprise (exemple: cliniquebonheur.ca)
  2. Votre nom (exemple: pierrejeanjacques.ca)
  3. Un nom évocateur qui parle de ce que le client recherche (exemple: masso-montreal.com)
  4. Un nom évocateur de ce que vous offrez (exemple: dubonheur.ca)
  5. Un nom évocateur du problème que vous réglez (exemple: solutions-insomnie.ca)

 

D’un point de vue référencement, il est très pertinent de mettre dans votre nom de domaine un mot-clé principal que votre client est à même de taper dans Google pour vous trouver. Alors partez de ce mot-clé et jetez sur la table un maximum de noms potentiels pouvant le contenir. Gardez en tête les problèmes de vos clients, et les solutions que vous offrez. Demandez à vos amis, à vos clients!

 

Étape 2: Vérifiez la disponibilité

Allez sur le site d’un hébergeur comme Rapidenet et entrez le nom que vous voudriez réserver dans le bandeau blanc.

 

Étape 3: Choisissez l’extension parmi .ca, .com, .org, .net ou .biz

Si votre entreprise est locale, comme une clinique, alors il vaut mieux choisir l’extension .ca car il indique que vous opérez au Canada.

Si vous voulez clairement signifier que vous êtes une entreprise commerçante, .biz est une extension tout indiquée.

Si vous faites principalement affaires en ligne, alors .com peut être un bon choix.

Les organismes sans but lucratif ou à vocation particulière (comme un regroupement) vont souvent choisir .org.

L’extension .net sert souvent aux sites à vocation d’information.

 

Étape 4: Vérifiez la compétition

Tapez les mots contenus dans le nom de domaine dans Google. Par exemple, pour le site reseaudesamis.ca, tapez « réseau des amis ». Sur quoi tombez-vous?

Vérifiez aussi les autres extensions, soit les .org, .com etc. Sur quoi tombez-vous?

Finalement, assurez-vous que le nom que vous souhaiter acquérir n’est pas déjà utilisé par une autre entreprise en vérifiant dans le Registre des entreprises du Québec.

 

Étape 5: Validez l’esthétisme global

• Évitez si possible les lettres doubles ou triples. Par exemple: les « e » qui se suivent, comme dans www.ideeetrange.ca

• Évitez un nom trop long ou difficile à retenir. Par exemple: solutionsantistressetsoucis.com

• Pour faciliter la lisibilité, envisagez le recours au trait d’union. Par exemple: solution-bonheur.com

 

Voilà! Vous êtes prêt à réserver votre nom de domaine!

 

Deuxième billet d’une série de collaboration.  Le premier billet publié dans cette série est: Petit lexique pour les néophytes des sites web.

Ce billet a été publié originalement sur le site de Bonheur en vrac dans la série Tutoriels, à l’adresse suivante: bonheurenvrac.ca/choisir-un-bon-nom-de-domaine/.

De la stratégie à la réalisation, en passant par la conception, Bonheur en vrac est votre partenaire de choix pour vos projets de site web, de formation en ligne, de marketing de contenu ou d’édition.

Geneviève Tremblay
Co-fondatrice de Bonheur en vrac, Geneviève assure la présidence de l’entreprise et les relations avec les clients-entrepreneurs. Le chemin de Geneviève a bifurqué de la voie classique de l’ingénierie. Motivée par sa profonde passion pour le développement du potentiel humain, elle a réorienté sa carrière vers le coaching professionnel. Au départ, elle a exercé comme coach auprès d’étudiants universitaires en difficulté avant de démarrer sa pratique privée de coaching. Maintenant, elle s’occupe du développement d’affaires de Bonheur en vrac et crée les bases de la relation avec chacun des clients de Bonheur en vrac. Geneviève réside à Cowansville, dans la région de Brome-Missisquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*