Comment choisir son ERP parmi les 1000 disponibles

Temps estimé pour la lecture de cet article : 6 min

Il existe des centaines et centaines de solutions ERP sur le marché. Il est plutôt difficile de faire un choix, n’est-ce pas ? On dit parfois que lorsqu’on arrive devant un gros buffet, on ne sait plus quoi choisir considérant le nombre de choix disponibles.

C’est le même principe avec les logiciels de type ERP. Mes clients me disent très souvent qu’il est très difficile de même déterminer une « short list » tellement ils sont étourdis.

Alors comment faire ?

Dans cet article, nous vous donnons des trucs pour vous aider à faire un choix. Nous préciserons également quelques pièges à éviter.

1 – Déterminez si vous voulez un éditeur de logiciel ERP du Québec ou pas

Est-ce important pour vous d’encourager les logiciels ERP du Québec ? Si oui, sachez que cela réduit considérablement la liste.

Pour votre bénéfice, il y a plus de 50 systèmes ERP faits au Québec. On y retrouve de tous les types, du petit éditeur de quelques employés à un éditeur de plusieurs centaines d’employés.

Consultez notre répertoire des systèmes ERP québécois.

2 – Choisissez un modèle de distribution

Il exister trois modèles de distribution des systèmes ERP, qu’ils soient installés sur les lieux ou disponibles en mode infonuagique :

  • Éditeur direct : Dans ce modèle, c’est l’éditeur qui va assurer l’implantation et le soutien post-implantation de votre logiciel.
  • Avec partenaire : Dans ce cas-ci, un partenaire-intégrateur va procéder à la mise en place du système et souvent assurer un soutien de première ligne par la suite.
  • Hybride : Il existe des éditeurs qui ont une formule hybride. La majorité de leurs projets sont réalisés par des partenaires mais ils s’occupent aussi eux-mêmes d’une partie de leurs projets.


3 – Déterminez s’il est crucial pour vous d’avoir un partenaire avec une présence au Québec

Vous devez également déterminer si avoir du service local (au Québec) est important pour vous. Sachez que si vous acceptez que votre implantation et votre soutien soient réalisés par un éditeur ou partenaire situé à l’extérieur de la province, cela élargira considérablement votre choix.

En effet, il y a environ 300 systèmes ERP qui ont un éditeur ou partenaire localisé au Québec.

4 – Établissez la couverture fonctionnelle requise

Quelles fonctions de votre entreprise désirez-vous supporter avec votre prochain logiciel ERP ?

Votre prochain système doit-il supporter votre comptabilité financière ?

Vos approvisionnements ?

La réalisation de projets, que ceux-ci soient des services ou matériels/manufacturiers ?

La prise de commande ?

La gestion de vos prospects et votre pipeline de ventes ?

Vos ressources humaines ? La paie ? Le recrutement ? La formation ? La santé et sécurité au travail ?

Votre gestion d’inventaire ?

Vos activités d’expédition ?

Le contrôle de la qualité sur votre plancher de production ?

Vos activités manufacturières ?

Établir le périmètre fonctionnel du système recherché vous permet de limiter vos choix par la suite.

5 – Examinez les solutions adaptées à votre secteur d’activité

Tout dépendant de votre secteur d’activité, sachez qu’il existera quelques-unes ou des dizaines de solutions adaptées.

Vous êtes un manufacturier de produits identiques fabriqués en grande quantité ? Certains ERP pour le secteur manufacturier sont plus adaptés que d’autres.

Si vous réalisez régulièrement ou constamment de la sous-traitance pour d’autres entreprises, sachez que cela restreint de façon importante le choix des systèmes.

Vous réalisez des services professionnels pour des entreprises ou individus ? Alors, un ERP avec capacité de PSA (Professional Services Automation) s’imposera.

En utilisant Google et en réalisant une recherche appropriée, vous tomberez facilement sur des candidats potentiels.

Voir l’exemple suivant sur Google : https://www.google.com/search?q=erp+pour+bureau+d%27avocats&oq=erp+pour+bureau+d%27avocats&aqs=chrome..69i57.6655j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8

6 – Établissez un mécanisme d’élimination des candidats possibles

Voilà. Vous avez identifié une vingtaine ou une trentaine de candidats.

Vous pouvez maintenant procéder à une sélection par étapes.

Réalisez une première passe et identifiez des systèmes que vous pouvez écarter dès maintenant pour différentes raisons.

Ensuite, cherchez à identifier les avantages et inconvénients des candidats qui restent. Qu’est-ce vous aimez chez chacun de ceux-ci ? Qu’est-ce qui vous achale ?

Avec cette liste, vous pourrez ensuite passer à la prochaine étape et obtenir une « short list »

Avec cette courte liste, vous pourrez entrer dans le détail et faire un examen approfondi.

Nous vous avons fourni des trucs pour vous y retrouver parmi les 1000 solutions ERP qui existent sur la marché. Mais assurez-vous de ne pas tomber dans les pièges les plus fréquents.

7 – Sachez identifier si vous avez l’expertise requise pour réaliser un bon choix

Si vous êtes étourdi(e) devant l’embarras du choix et que malgré ces bons conseils, vous n’arrivez pas à progresser, reconnaissez que le domaine est complexe et qu’une expertise additionnelle est requise pour faire un bon choix.

Il existe de nombreux consultant(e)s sur le marché pour vous aider dans cette démarche.


Piège # 1 : Se fier aux grandes marques

Un des pièges est de se limiter aux grandes marques, aux grands éditeurs qui ont une présence constante dans les médias imprimés et en ligne.

Bien que ça soit d’excellents produits, ils ont aussi un coût important.

En effet, nous observons régulièrement des différences de l’ordre de 300 % entre la proposition la moins dispendieuse et la plus dispendieuse dans nos mandats d’appels d’offres pour des PME de plusieurs secteurs.

Piège # 2 : Référence d’une personne

Un autre piège fréquent est de se fier à la référence d’une personne. Une relation ou un contact professionnel, un ami, un membre de famille ou encore un intervenant sur un groupe Facebook. 😁

Les références sont souvent très mauvaises.

La raison est très simple. Le plus souvent, vous aurez demandé une référence en donnant très peu de contexte sur votre besoin. La personne qui va donner la référence comprendra aussi très peu de votre contexte.

Il en résulte donc une référence qui est questionnable.

Conclusion : L’importance de définir des critères

Comme vous avez pu le constater, deux éléments sont fondamentaux lors de la sélection de votre prochain système ERP.

Vous devez vous assurer d’examiner ce qui est réellement disponible sur le marché. Autrement, vous pourriez passer à côté de systèmes très intéressants pour votre entreprise.

Vous préparez un projet ERP et aimeriez en savoir plus ? Téléchargez notre eBook « Comment réussir votre projet ERP 🎯 ». Il vous sera d’une aide importante pour assurer la réussite de votre projet.



Lectures reliées sur notre blogue



Dans notre offre de services

Simon Chamberland
Simon oeuvre dans le milieu des technologies de l'information depuis 1995. Il possède plus de vingt années d'expérience de conseil en technologies de l'information et gestion. Il a débuté sa pratique de consultant indépendant en 2007 et a fondé Brome Conseil en 2009. Il est Président et Conseiller senior au sein de l'entreprise. Simon réside à Sutton, dans la région de Brome-Missisquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*