Implantation ERP et CRM : Des subventions pour la PME ! | Brome Conseil
PME en action - Appui à la productivité

Temps estimé pour la lecture de cet article : 5 min

Si vous avez en vue un projet d’implantation ERP et/ou CRM, saviez-vous que pourriez bénéficier d’une subvention du gouvernement du Québec allant jusqu’à 40 % des dépenses admissibles ? Oh que oui!

Incroyable, mais vrai ?

Oui mais comme dans tout cadeau et contrat d’assurance, il faut lire les petits caractères! 😉 Le diable est dans les détails!

En effet, le Ministère de l’Économie et de l’Innovation offre depuis quelques années un programme destiné à accroître le niveau de productivité des entreprises du Québec. Ceci est évidemment fait dans un objectif avoué de rehausser la compétitivité et d’accélérer la croissance des entreprises. Pour cette raison, certains secteurs d’activités sont visés plus que d’autres.

Dans ce billet, je ferai donc un survol des secteurs d’activités visés par le programme, les types de projets ciblés, de même que les dépenses admissibles. Je terminerai par le plus important : les petits caractères (conditions). 🤔

Contexte : Quel est ce programme ?

Programme PME en action

Le programme se nomme PME en action. Le premier volet se nomme « Appui à la concrétisation de projets d’investissement (études de faisabilité) ». Il vise à appuyer la réalisation d’études préalables à des projets d’investissement au Québec, par des entreprises du Québec ou d’ailleurs. Cela doit être fait dans une perspective d’accroissement de la compétitivité et de la productivité, de création d’emplois, de même que de développement durable.

Le programme comporte également un second volet, « Appui à la productivité des PME ». C’est de celui-ci dont je vous parle dans ce billet.

Quels sont les entreprises et secteurs d’activités admissibles ?

D’abord, votre organisation doit être une entreprise à but lucratif, une coopérative ou une entreprise de l’économie sociale.

Ensuite, vous devez absolument avoir des activités dans les secteurs suivants pour demander cette subvention :

  • Manufacturier
  • Tertiaire moteur : Ce dernier regroupe des entreprises à forte valeur ajoutée contribuant de façon importante à la production de biens ou utilisant des technologies nouvelles. Les entreprises visées sont généralement actives dans les secteurs suivants :
    • Technologies de l’information et des communications
    • Services environnementaux
    • Services de création et de design industriel
    • Laboratoires industriels et de services scientifiques
    • Services de recherche privés
    • Centres de distribution à valeur ajoutée

Quels types de projets sont sujets à cette subvention ?

Les projets admissibles sont ceux qui sont mis en œuvre dans le cadre d’un plan d’intervention convenu entre l’entreprise et le Ministère. On convient de ce plan d’intervention à la suite d’une activité de diagnostic d’entreprise réalisée par le Ministère.

Projets admissibles

Est admissible tout projet visant à mettre en place des pratiques d’affaires ciblées permettant des gains de productivité importants pour l’entreprise.

Voici une liste non-exclusive des projets admissibles:

Implantation ERP
  • Optimisation de la chaîne d’approvisionnement
  • Implantation ERP et CRM. Ceci va donc aussi couvrir la phase de sélection ERP ou CRM.
  • Mise en conformité de normes pour atteindre des standards de production de niveau international
  • Mise en place d’un système de coût de revient

Les projets non-admissibles

On exclut tout de go les projets suivants, car non-admissibles :

  • Projets reliés aux fonctions de gestion des ressources humaines.
  • Mais aussi les projets reliés au développement des marchés de l’entreprise.

Quelles dépenses peuvent être subventionnées ?

Les dépenses pouvant être admissibles sont:

  • Honoraires pour des services professionnels fournis par des consultants externes.
  • Coûts d’acquisition d’informations spécialisées, pertinentes et nécessaires à la réalisation du projet. Cela pourrait être par exemple des statistiques ou des analyses de marché.
  • Frais de déplacement et hébergement.

On exclut donc les coûts reliés à la main-d’oeuvre interne (salaires et avantages sociaux).

Conditions et petits caractères

Y a-t-il des conditions ?

Oui, la subvention est limitée à 40 % des dépenses admissibles.

Le maximum accordé est de 50 000 $.

L’entreprise ne peut voir son projet subventionné – toutes subventions confondues – à plus de 50 % par le gouvernement provincial.

D’autre part, sachez que le projet doit avoir une durée maximale d’une année (12 mois).

Cette information est très importante. Assurez-vous donc de planifier la portée et l’approche de vos projets en conséquence!

Références et lectures additionnelles

Saviez-vous qu’Investissement Québec offre un crédit d’impôt pour l’intégration des TI dans la PME ? Je vous invite à consulter notre billet à cet effet.

En terminant, je vous invite à prendre connaissance des textes suivants. Ils vous seront certainement utiles. Je vous recommande également de prendre de l’avance et de contacter le MESI avant d’entreprendre votre projet.

Simon Chamberland
Simon oeuvre dans le milieu des technologies de l'information depuis 1995. Il possède une quinzaine années d'expérience de conseil en technologies de l'information et gestion. Il a débuté sa pratique de consultant indépendant en 2007 et a fondé Brome Conseil en 2009. Il est Président et Conseiller senior au sein de l'entreprise. Simon réside à Sutton, dans la région de Brome-Missisquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*