Landing page

Temps estimé pour la lecture de cet article : 7 min

La landing page ou page de destination en bon français est un concept qui existe depuis des années mais dont l’utilisation s’est fortement démocratisée récemment.  Équivalent du bon vieux kiosque qu’on ne peut contourner à l’entrée d’une foire ou d’un salon commercial, c’est l’outil idéal pour maximiser vos résultats lors d’une campagne d’acquisition.

Dans ce billet, nous verrons d’abord en quoi elle consiste et aussi à quel type de campagne elle convient.  Par la suite, l’approche typique de définition et optimisation d’une landing page.  Enfin, nous aborderons également un exemple concret.

 

Qu’est-ce qu’une landing page ?

On peut définir une landing page comme une page contenant toutes les informations requises pour amener un internaute à accomplir l’action désirée, c’est-à-dire:

  • Un titre accrocheur
  • La promesse unique (bénéfices et caractéristiques de l’offre ou USP (Unique Selling Proposal)).
  • Un message permettant de rassurer l’acheteur avant qu’il procède (témoignages de clients, etc.).
  • Un appel à l’action, idéalement avec une limite de temps.

 

Elle est hébergée sous l’égide d’un site web mais celui-ci ne contient pas nécessairement d’hyperlien pointant vers cette page.

Les hyperliens menant vers cette page sont plutôt inclues dans les publicités diffusées à l’extérieur du site.

Fait à noter, elle traite habituellement d’un seul sujet et ne contient aucune option de navigation (pour aller sur le site principal, par exemple).

Elle peut être temporaire et n’est donc pas nécessairement conçue pour être permanente.

 

À quel type de campagne marketing convient-elle ?

La landing page convient forcément à toute campagne d’acquisition.  On définit une campagne d’acquisition comme le fait que vous désirez obtenir ou acquérir des prospects ou clients.  Ce n’est donc pas une campagne pour mousser la notoriété de votre marque.

En voici quelques exemples:

  • Recueillir des abonnés à une infolettre.
  • Contacter des gens intéressés à participer à un sondage sur des nouveaux produits.
  • Obtenir des inscriptions pour un service en ligne qui ouvrira plus tard ou qui est déjà ouvert.
  • Distribuer des rabais ou codes de promo pour un produit ou service.

 

Il est possible de faire cette campagne d’acquisition notamment en remarketing, que ce soit pour les gens qui ont déjà visité votre site, votre page Facebook, etc.

 

Comment mettre en place une landing page ?

Depuis des années, la mise en place de landing page s’est démocratisée grâce à l’existence des plugin spécialisés pour les plateformes comme WordPress, Joomla, Drupal, Wix, Squarespace, etc.

Par exemple, des plugin comme Leadpages ou Thrive Leads vous permettent de bâtir une landing page complète en moins de deux heures, tout en l’intégrant à un autre outil comme Mailchimp par exemple.

Des dizaines et dizaines de modèles sont déjà disponibles et vous pouvez les utiliser rapidement en modifiant les images et couleurs et en y incluant votre propre contenu.  Vous n’avez donc pas à avoir des aptitudes en programmation, mais si vous vous débrouillez assez bien en informatique, ça devrait être comme un jeu d’enfants!

 

L’importance de tester l’efficacité de votre landing page

Tout comme il est important de tester l’efficacité de vos annonces, il est tout aussi important de tester l’efficacité de vos pages de destination.

Vous pouvez donc arriver avec deux, trois ou quatre versions de votre page de destination et les mettre en compétition.  Celle qui vous permettra d’aller chercher le meilleur taux de conversion sera la gagnante.

Testez différentes images et différentes versions de vos texte.

 

Lier votre landing page à vos comptes d’analytique web

Il est tout aussi important de lier vos pages de destination à vos comptes d’analytique web (notamment au Pixel Facebook).  Ceci afin de :

  • Mesurer le nombre d’affichages de votre page de destination
  • Enregistrer le nombre de conversions (une conversion étant une acquisition réussie).
  • Et surtout lier cette efficacité à vos annonces sur Facebook ou Google Ads.

 

C’est une étape cruciale qui vous permettra d’utiliser chaque dollar de la façon la plus efficace possible.

Nous aborderons le concept des conversions dans un autre billet.  Cependant, portez une attention particulière à la performance de votre landing page.  Ceci aura un impact direct sur votre taux de conversion.  Si vous utilisez la plateforme WordPress et que vous voulez améliorer la vitesse de votre page de destination, consultez le billet que nous avons rédigé sur notre méthode pour améliorer la performance.

 

Cas vécu: Celui d’atuvu.caatuvu.ca

En juillet 2006, je lançais atuvu.ca avec mes deux associés de l’époque.  atuvu.ca était un site B2C, il mettait en contact des producteurs et diffuseurs d’événements culturels avec des passionnés de la scène.

Dans les mois qui ont précédé notre ouverture, nous avons longuement discuté sur la stratégie à mettre en place pour recruter des membres, mais également des producteurs et diffuseurs.

Nous savions que les deux étaient intimement reliés pour le succès de notre lancement: avec peu de membres, on aurait de la misère à recruter des producteurs/diffuseurs et vice versa.

Plusieurs mois avant le lancement, nous avons donc mis en place une landing page pour accumuler les inscriptions.  On a réalisé différentes campagnes par courriel, mais aussi via Google Adwords pour recruter nos membres.

Également, nous avons testé différentes versions de notre landing page: un formulaire plutôt long mais aussi des versions plus raccourcies et puis une inscription par étapes.

Enfin, on a fini par trouver le modèle optimal qui nous a permis de recruter plus de 1500 personnes avant même notre ouverture.

Suite à notre lancement, nous avons continué d’utiliser cette approche pendant des années pour faire des campagnes de recrutement.  Combiné à des coûts par clic assez bas – c’était avant la flambée des prix sur le web -, nous avons été en mesure de recruter jusqu’à 1500 membres par mois pendant une bonne période de temps.

 

Conclusion

Comme vous avez pu le constater, le concept de landing page ou page de destination existe depuis de nombreuses années.  Il s’est cependant démocratisé en force dans les dernières années.  Il serait difficile de se passer de cet outil pour nos campagnes d’acquisition.

En effet, jumelée à une campagne promotionnelle efficace et des mesures d’analytique web, une page bien conçue et optimisée à fond nous donne tous les outils pour réaliser nos campagnes d’acquisition avec le succès espéré!

 

Lectures additionnelles

Je vous encourage à consulter les références suivantes, elles contiennent des renseignements vraiment intéressants:

 

Simon Chamberland
Simon oeuvre dans le milieu des technologies de l'information depuis 1995. Il possède une quinzaine années d'expérience de conseil en technologies de l'information et gestion. Il a débuté sa pratique de consultant indépendant en 2007 et a fondé Brome Conseil en 2009. Il est Président et Conseiller senior au sein de l'entreprise. Simon réside à Sutton, dans la région de Brome-Missisquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*