Plan numérique : Au coeur de la transformation numérique de votre PME
Plan numérique

Temps estimé pour la lecture de cet article : 7 min

Qu’est-ce un plan numérique ? Est-il la baguette magique pour propulser votre PME à l’ère numérique ?

Que contient-il ?

À quoi sert-il ?

Quels sont les pré-requis à sa préparation ?

Comment se distingue-t-il du plan directeur TI ?

Beaucoup de questions qui sont en effet régulièrement posées. Dans ce billet, j’entends faire un survol du plan numérique. Vous verrez ainsi qu’à la différence du plan directeur TI, il a une portée plus restreinte. En effet, il est clairement préparé dans le cadre d’une transformation numérique de la PME, qu’elle soit dans le secteur manufacturier ou autre.

Qu’est-ce qu’un plan numérique ?

Sous sa forme la plus simple, le plan numérique constitue une liste de projets numériques à réaliser afin d’entreprendre et/ou poursuivre sa transformation numérique.

Les initiatives numériques sont identifiées afin d’apporter des solutions aux problématiques identifiées lors d’une évaluation de la maturité numérique. Ce sont des solutions concrètes et directes à des problématiques liées aux orientations stratégiques et opérationnelles.

En ce sens, le plan numérique n’est pas un exercice fait par lui-même. Il suit normalement une activité de diagnostic et permet d’identifier des solutions pour permettre à l’entreprise de réaliser les orientations identifiées dans sa planification stratégique.

Que contient un plan numérique ?

Le plan numérique est relativement simple. Il liste un certain nombre de projets numériques jugés essentiels pour que l’entreprise amorce et/ou poursuive sa transformation numérique.

Normalement, ce sont des initiatives à haut-niveau. Voici quelques exemples pour vous :

  • La mise en place d’un portail client permettant à ceux-ci de réaliser des demandes (commandes) et d’extraire des rapports de gestion.
  • Sélection d’un CRM pour mieux gérer les opportunités de ventes.
  • L’implantation de lecteurs de code à barre au niveau de la gestion de l’inventaire et des activités d’expédition.
  • La mise en place d’un module de gestion d’entrepôt (Warehouse Management System). Ceci peut donc potentiellement impliquer la sélection d’un ERP.
  • Intégration d’un système de cartes de temps dans une usine ou un entrepôt.
  • Utilisation d’un module permettant de générer et recevoir des transactions EDI avec des fournisseurs et/ou clients.

Quelle est l’utilité d’un tel plan ?

Comme mentionné un peu plus haut, l’utilité du plan numérique s’inscrit dans la réalisation des orientations stratégiques de l’entreprise.

L’entreprise a identifié des orientations claires qu’elle désire suivre au courant des prochaines années.

Le plan numérique lui indique comment s’outiller pour réaliser ces orientations à l’aide des technologies numériques.

Le plan numérique est donc le plan de match à suivre pour amorcer et poursuivre sa transformation numérique.

Quels sont les pré-requis ?

Alors, comment pouvons-nous indiquer à une entreprise comment se transformer numériquement si elle ne nous indique pas dans quelle direction elle veut aller ?

Vous me voyez venir, n’est-ce pas ?

Le pré-requis essentiel à la préparation d’un plan numérique est donc l’existence d’un plan stratégique récent.

Planification stratégique
Source : MEI

Par plan stratégique, on entend au minimum les éléments suivants :

  • Mission
  • Orientations stratégiques : Indique la direction dans laquelle l’entreprise désire aller.
  • Objectifs stratégiques : L’objectif doit identifier de façon précise la cible. On parle d’objectifs SMART (Spécifique et Simple, Mesurable, Ambitieux et Audacieux, Réaliste et Temporellement défini).
  • Orientations opérationnelles
  • Objectifs opérationnels

Vous n’avez pas de plan stratégique ?

Minute papillon !

Inutile de vouloir aller trop vite.

Il faut en effet réaliser les choses dans le bon ordre.

Quelle démarche doit-on suivre pour préparer le plan numérique ?

L’identification des initiatives numériques repose essentiellement sur l’expérience et l’étendue de la connaissance du conseiller en transformation numérique.

Bien que certaines solutions sont souvent évidentes, il n’existe pas de « cheat sheet » pour savoir quelle solution s’applique à telle ou telle problématique.

La qualité du plan dépend donc du conseiller et de sa capacité à identifier les bonnes solutions.

On comprendra également que le travail réalisé en amont (la planification stratégique et le diagnostic) a de l’importance. Le plan numérique est d’ailleurs souvent préparé dans le cadre d’un audit industrie 4.0.

En effet, plus les problématiques sont identifiées correctement, plus le plan numérique sera solide.

Qu’est-ce qui suit un plan numérique ?

L’importance du plan d’action

Vous l’avez bien saisi, le plan de transformation ne fait donc que lister les initiatives numériques requises considérant les problématiques identifiées et les orientations fixées.

Le plan d’action vient identifier les différentes étapes requises pour réaliser la transformation numérique.

On détaille donc les activités, on nomme des responsables et on détermine un budget approximatif de même qu’une date cible.

À partir de ce moment, on sait donc qui fait quoi.

Et la nécessité du suivi

On aura beau avoir préparé un plan numérique et un plan d’action, s’il n’y a pas de suivi après, il y a alors de bonnes chances que le tout se retrouve sur la fameuse tablette des « rapports oubliés. »

Qui est donc responsable du suivi global du plan d’action ?

Il est alors crucial que l’entreprise nomme une personne responsable de suivre le plan d’action par après.

Conclusion : Le plan numérique, un véritable pivot !

Vous aurez donc compris que la force de ce plan est qu’il agît comme un pivot.

En effet, il prend racine dans la planification stratégique de l’entreprise et indique à cette dernière la marche à suivre pour entreprendre et réaliser sa transformation numérique.

En ce sens, il est un véritable pivot entre la mission et les orientations de l’entreprise et la démarche de celle-ci pour prendre une position de leader à l’ère numérique. Le plan de transformation numérique est donc un indispensable pour amener l’entreprise à se positionner adéquatement à l’ère de l’industrie 4.0.

Références et lectures additionnelles

Vous avez aimé votre lecture mais êtes resté(e) sur votre faim ? Vous voulez en savoir plus ?

Je vous invite à consulter les références suivantes. Elles contiennent de l’information que j’ai jugée particulièrement utile.




Pour recevoir par courriel tout notre contenu relié à l’industrie 4.0, inscrivez-vous sans tarder :




Simon Chamberland
Simon oeuvre dans le milieu des technologies de l'information depuis 1995. Il possède une quinzaine années d'expérience de conseil en technologies de l'information et gestion. Il a débuté sa pratique de consultant indépendant en 2007 et a fondé Brome Conseil en 2009. Il est Président et Conseiller senior au sein de l'entreprise. Simon réside à Sutton, dans la région de Brome-Missisquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*