Projets applicatifs

Temps estimé pour la lecture de cet article : 9 min

Nous continuons cette série d’articles sur la gestion de projet TI pour les nuls (d’ailleurs, vous pouvez consulter le premier article de cette série ici: gestion de projet TI pour les nuls).  Aujourd’hui, nous effectuons un survol des projets applicatifs.  Nous couvrirons donc les projets d’implantation d’ERP, le développement sur mesure, les projets web et mobile.  Enfin, nous aborderons aussi les projets d’intelligence d’affaires ou BI (business intelligence).  Pour chacun de ces types de projets, nous discuterons brièvement de la portée et identifierons les principaux enjeux derrière ceux-ci.

 

L’implantation d’ERP: Des projets applicatifs au coeur de l’entreprise

Les projets d’ERP (Enterprise Resource Planning) ou PGI (Progiciel de Gestion Intégrée ; le terme français peu utilisé) couvrent Implantation ERPhabituellement les fonctions qui sont au coeur de l’entreprise: finances, ventes, distribution, approvisionnement, gestion de l’inventaire.  Souvent, ils peuvent s’étendre également aux activités manufacturières et ressources humaines (paie, recrutement, gestion des avantages sociaux, etc.).  Ce sont les projets applicatifs à la plus grande envergure.

Ces projets impliquent la configuration et personnalisation d’un ERP commercial pour l’entreprise.  On engage habituellement sur une base contractuelle les spécialistes de ce système.  Ceux-ci peuvent travailler pour le fabricant de l’ERP, un revendeur ou une compagnie indépendante spécialisée dans les projets applicatifs d’ERP.

 

Enjeux des projets ERP

Les principaux enjeux de ces mandats sont les suivants:

  • Disponibilité des ressources: Dans ce type de mandat, un investissement d’effort non-négligeable est requis de la part des lignes d’affaires.  Il est important que cet effort soit quantifié avant le début du projet et que des employés soient affectés à temps complet ou partiel, sachant que du personnel temporaire pourra compenser pour les efforts perdus au niveau des opérations.  Il faut aussi noter que tout enjeu de disponibilité des ressources durant la réalisation du projet devrait être soulevé à la gouvernance du projet, de sorte qu’une action soit prise immédiatement.  Parfois, on utilise la technique du fast track pour compresser le calendrier de projet.
  • Impact sur les processus d’affaires: Les choix effectués durant la phase de configuration de l’ERP auront souvent un impact sur les processus d’affaires existants.  Il est important que ces impacts soient pleinement compris et acceptés par les lignes d’affaires.  Le recours à des agents de changement ou la nomination de « champions » ou « super-utilisateurs » dans le projet peut souvent faire une grande différence au moment de la mise en production de l’ERP.
  • Impact sur les systèmes existants:  Souvent, l’ERP s’insère dans un landscape de systèmes existants.  Il est important de bien réaliser la phase d’architecture des systèmes pour assurer une intégration intelligente des applications et logiciels.

 

Les projets applicatifs d’implantation d’ERP ont des enjeux qui leurs sont propres.  Nous verrons que la situation est plutôt différente avec le développement sur mesure.

 

Le développement sur mesure: Quand les systèmes et logiciels commerciaux ne conviennent pas

Certaines entreprises feront le choix d’opter pour développer sur mesure quand les ERP et applications évaluées ne conviennent pas à leurs besoins.  Considérant la maturité des systèmes d’entreprise et des CMS, cette situation est cependant plus rare.

On utilisera donc un environnement de développement pour réaliser un module conçu sur mesure pour l’entreprise.  Ce travail pourra être réalisé par du personnel temporaire ou permanent ou encore une compagnie spécialisée dans ce type de solution.

Les principaux enjeux de ces projets sont:

  • La gestion de la portée: La gestion de la portée est un enjeu critique dans ces mandats et on remarquera souvent du feature creep (ou scope creep ou requirements creep) durant le projet.  On documentera clairement en début de projet les écrans et fonctions inclus et exclus du projet.  Il faudra également s’assurer de comparer régulièrement ce qui est en cours de réalisation avec les besoins initiaux.  Tout écart devrait être soulevé via le processus des demandes de changement.
  • La maintenance de la technologie: Un enjeu important pour l’entreprise, à plus long terme, est la maintenance du module développé et de la technologie.  Aura-t-on le personnel à l’interne pour assurer le support ? Est-ce une technologie répandue ou les ressources sont rares à dénicher ? Ce type d’enjeu n’est habituellement pas présent avec les ERP car un programme de maintenance assure des mises à jour régulières.

 

Nous verrons dans la prochaine section que les projets applicatifs web et mobiles ont certaines ressemblance avec les projets de développement sur mesure.

Le monde des projets web et mobiles

Les projets web et mobiles font partie d’un univers tout autre, qui évolue très rapidement.  Nous classons donc dans cette catégorie les projets de sites web (incluant commerce électronique ou pas), d’intranet ou portails, de même que le développement d’applications mobiles.

 

Web

Le monde du web a beaucoup évolué depuis vingt ans.  Alors que dans les premières années, on développait des sites web entièrement personnalisés, la venue de CMS (Content Management System ; systèmes de gestion de contenu) robustes comme WordPress, Joomla et Drupal a complètement changé la donne au niveau des projets.  Ces CMS viennent avec des modèles (template) déjà définis et on peut rapidement obtenir un site web en y configurant et ajoutant notre contenu (textes et images).

Du côté du commerce électronique, des solutions avancées existent également.  Les plus populaires sont Magento, Woo Commerce, Prestashop et Shopify.  Sur certaines de ces plateformes, il suffira de deux jours de travail pour avoir une boutique en ligne fonctionnelle.

Considérant ces solutions commerciales très évoluées, les projets applicatifs web s’apparentent aujourd’hui plus à des projets d’implantation d’ERP.  On  implante une solution commerciale qu’on va devoir configurer et personnaliser jusqu’à un certain niveau.  Tout cela est décrit avec amplement de détails dans notre billet sur la gestion d’un projet de commerce électronique.

 

MobileMobile

L’univers des applications mobiles (pour téléphones intelligents et tablettes) est plus récent.  Il existe des environnements de développement propres aux systèmes d’exploitation Android (76 % du marché en mai 2018 selon StatCounter) et iOS (19 %).  Bien que ces environnements intègrent des exemples de code et composantes réutilisables, on parle vraiment d’un environnement de développement.  En ce sens, ces projets s’apparentent donc plus à des projets applicatifs de type développement sur mesure.

 

Des enjeux différents avec les projets applicatifs mobiles

Les projets web et mobiles présentent à leur tour des enjeux qui leur sont propres.

  • Performance: Dans l’univers du web et des applications mobiles, le temps réponse est crucial! Une performance négligée se traduit inévitablement en une perte d’utilisateurs ou de clients.  Dans le cas d’applications grand public, une période d’affluence importante qui se manifeste par un site web ou une application peu performants est une perte réelle pour l’organisation.  Il est primordial de porter une attention à la performance durant le projet.  Ça devrait être un critère d’acceptation du projet.
  • Double et triple maintenance: Considérant la nécessité de devoir avoir la même fonctionnalité sur son site web et sur deux applications mobiles (Android et iOS), on peut comprendre que les efforts de maintenance peuvent être importants! Évidemment, il faudra s’assurer de bien définir la portée du mandat au tout début pour minimiser les changements post-projet.

 

Il nous reste à couvrir les projets d’intelligence d’affaires, encore là, un autre univers!

 

L’intelligence d’affairesTableau de bord de gestion

Ce groupe inclut les projets qui visent à développer des tableaux de bord de gestion avec indicateurs clés de performance pour l’entreprise (KPI ; key performance indicators).

Ces projets applicatifs sont habituellement composés de trois activités primordiales:

  • La définition des tableaux de bord: indicateurs, règles de calcul, etc.
  • La conception de l’entrepôt de données.  C’est ce qu’on nomme souvent la définition du schéma étoile (ou star schema).
  • La conception des programmes de transformation de données (ou ETL ; Extract Transform Load) et leur connection aux systèmes et bases de données sources.

 

Les principaux enjeux que j’ai identifiés et rencontrés au cours de ma carrière sont les suivants:

  • Pérennité des tableaux de bord: À de multiples reprises, j’ai vu des organisations mettre en place des tableaux de bord pour quelques mois seulement.  Souvent, un gestionnaire demande ces tableaux de bord alors que l’organisation n’a pas une culture de « gestion par les KPI ».  Selon Gartner, 70 % des projets de BI seraient des échecs! Pour plus de détails, voir cet article sur It-Social.
  • Performance: La performance est souvent un enjeu durant ces projets considérant les volumes importants de données impliqués. dans les ETL.  Il est donc important d’intégrer un volet de tests de performance durant le projet afin de valider la faisabilité des indicateurs identifiés.

 

Conclusion

Les projets applicatifs forment un univers d’éléments assez disparates et chacun des types de projets a ses propres caractéristiques et enjeux.  Rares sont les gestionnaires de projets qui peuvent exceller dans tout le spectre.  Les chefs de projets se spécialisent donc avec les années et se concentrent habituellement sur un ou deux types de projets.

 

Projets applicatifs: Références et lectures additionnelles

Vous pouvez également lire notre billet sur la gestion de projet TI avec des ressources à distance, ce qui est souvent le cas avec les projets applicatifs.

Je vous invite aussi à consulter les sites suivants.  Ce billet est surtout alimenté par mon expérience avec les projets applicatifs, mais j’ai trouvé dans ces sites des informations fort utiles à ma réflexion.

 

Simon Chamberland
Simon oeuvre dans le milieu des technologies de l'information depuis 1995. Il possède une quinzaine années d'expérience de conseil en technologies de l'information et gestion. Il a débuté sa pratique de consultant indépendant en 2007 et a fondé Brome Conseil en 2009. Il est Président et Conseiller senior au sein de l'entreprise. Simon réside à Sutton, dans la région de Brome-Missisquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*