Subvention du MEI pour un audit industrie 4.0

Temps estimé pour la lecture de cet article : 5 min

Dans un souci évident de combler un certain retard numérique dans la PME manufacturière d’ici, le Ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec (MEI) a lancé il y a plusieurs mois un programme visant à donner un coup de pouce aux PME manufacturières entreprenant leur transformation numérique. Il y a donc une subvention du MEI pour un audit 4.0 ou audit industrie 4.0.

 

Note : Depuis le 18 juin 2020, la gestion du programme Audit industrie 4.0 relève maintenant d’Investissement Québec.

 

Une subvention allant jusqu’à 20 000 $ pour l’audit industrie 4.0

La subvention peut aller jusqu’à 20 000 $ par entreprise (entité légale). Elle est valable pour un seul site physique.

Cette subvention couvre les honoraires professionnels et les frais de déplacement.

Une entreprise désirant faire faire un audit sur deux de ses sites (par exemple, deux usines) sera limitée à 20 000 $. L’entreprise devra assumer la portion supplémentaire des coûts.

 

Quelles sont les entreprises admissibles à cette subvention ?

Deux types d’entreprises sont donc admissibles :

  • Les entreprises à but lucratif (incluant les manufacturières) qui ont un établissement au Québec.
  • Les entreprises d’économie sociale et les coopératives qui ont des activités commerciales dans le secteur manufacturier au Québec.

 

Quel est le délai maximal ?

Il est impératif que l’entreprise dépose son rapport final d’audit industrie 4.0 au plus tard 6 mois après la demande de subvention auprès du MEI.

Si l’entreprise dépasse ce délai, le MEI ne versera pas la subvention.

 

Y a-t-il des conditions particulières ?

Y a-t-il des conditions particulières pour obtenir cette subvention ?

La réponse est oui.

D’abord, il est primordial que l’entreprise ait complété ou mis à jour sa planification stratégique depuis moins de deux ans. Ainsi, par planification stratégique, on entend un document qui précise les orientations stratégiques et opérationnelles de l’entreprises. On doit alors accompagner chacune de ces orientations d’objectifs chiffrés qui puissent être mesurés.

Il est également important de comprendre qu’au moment de faire la demande de subvention auprès du MEI, un conseiller économique va confirmer si la planification stratégique est valable ou pas. L’auditeur affecté au dossier devra également se prononcer sur cette planification stratégique. Ultimement, c’est lui qui confirmera la validité de la planification stratégique pour l’exercice d’audit industie 4.0.

D’autre part, il faut savoir que le MEI verse la subvention au bout du processus. Pour la recevoir, l’entreprise doit soumettre au MEI le rapport final. Celui-ci doit comprendre une évaluation de la maturité numérique, un plan numérique de même qu’un plan d’action. Le rôle du MEI est de confirmer que le rapport a été été fait selon les règles de l’art. Un rapport bâclé ou incomplet pourrait entraîner le refus de verser la subvention.

Vous me voyez venir avec le sujet qui suit…

 

La pertinence de faire appel à un auditeur accrédité

Une question se pose donc : pourquoi faire appel à un auditeur accrédité par le MEI ?

Le MEI forme l’auditeur accrédité. Une fois formé, ce dernier suit alors la démarche d’audit du MEI. Il va donc préparer un rapport final qui suit les normes du ministère.

Est-ce que cela garantit nécessairement l’acceptation finale du rapport en vue de la subvention ?

Pas nécessairement. Mais disons que cela aide beaucoup.

 

Puis-je faire appel à un auditeur qui ne soit pas accrédité par le MEI ?

Toute entreprise peut demander la subvention même si elle compte utiliser les services d’un auditeur non-accrédité par le MEI.

En effet, n’oublions pas les critères d’admissibilité du MEI :

  • L’entreprise doit être admissible.
  • La planification stratégique doit être complète et à jour (moins de deux ans).
  • Le rapport final doit être complet et présenter une évaluation de la maturité numérique, un plan numérique et un plan d’action.

 

Vous pouvez donc faire appel l’auditeur de votre choix, mais cela comporte des risques. Faites vos devoirs avant d’accepter toute offre de service.

 

Le MEI peut-il me référer des auditeurs ?

En faisant une demande subvention auprès du MEI, ce dernier va en effet vous proposer trois auditeurs pour vous accompagner dans votre démarche d’audit.

Le MEI ne réfère donc que des auditeurs accrédités. Normal, le Ministère désire en effet étendre l’utilisation de sa démarche.

Cela augmente aussi les chances que votre subvention soit acceptée au moment de déposer votre rapport final.

Vous aimerez aussi

Votre organisation veut passer au numérique ou accélérer sa transformation ? Téléchargez notre eBook « Comment propulser votre PME à l’ère numérique 🚀 ».

 

Références

Les références suivantes ont été utiles dans la rédaction de cet article. Je vous encourage à les lire pour avoir plus d’informations.

 

Simon Chamberland
Simon oeuvre dans le milieu des technologies de l'information depuis 1995. Il possède plus de vingt années d'expérience de conseil en technologies de l'information et gestion. Il a débuté sa pratique de consultant indépendant en 2007 et a fondé Brome Conseil en 2009. Il est Président et Conseiller senior au sein de l'entreprise. Simon réside à Sutton, dans la région de Brome-Missisquoi.

2 commentaires

  1. Bonjour,
    On parle beaucoup de virage numérique et d’industrie 4.0.
    Dans la démarche d’audit 4.0 , l’entreprise a besoin d’un auditeur 4.0 agrée.
    Ma question est de savoir comment devient-on un auditeur 4.0 agrée?
    Quelles sont les requis pour cela?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*